Google Glass

Les Google Glass sont des lunettes que Google pense commercialiser en 2014, affichant des informations issues d’Internet en surimpression de la vue classique (principe de la réalité augmentée).

Google Glass en image :

Glass

Présentation du projet

Les Google Glass font partie du projet « Project Glass » lancé par le Google X Lab avec Sergey Brin en avril 2012. Récompensé par le magazine américain « Time Magazine » comme « meilleure invention de l’année 2012 » (source), ce projet a pour but de fabriquer des lunettes capables d’afficher des informations sur leur surface grâce à un petit écran. Ces images se juxtaposent à ce qu’on peut voir de façon naturelle : c’est ce qu’on appelle la « réalité augmentée ».

Fonctionnalités

Les Google Glass intègrent un processeur, une mémoire flash, une batterie, un appareil photo/caméra, 1 haut-parleur, 2 microphones, une antenne WiFi, une connexion Bluetooth ainsi qu’un accéléromètre, un gyroscope et un compas. Les Google Glass ne possèdent pas de modem 3G, il faut donc relier son téléphone à ses lunettes grâce au Bluetooth pour pouvoir communiquer et surfer sur internet.

Concrètement, il ne s’agit pas à proprement parler d’une paire de lunettes car elles n’y a qu’un seul verre (devant l’oeil droit) : il ne faut donc pas écrire Google Glasses mais bien Google Glass. Elles intègrent la plupart des fonctionnalités que propose Google : agenda, SMS/MMS, GPS, appareil photo, email, etc. Ces commandes peuvent être activées par la voix grâce à la reconnaissance vocale. Un petit trackpad situé sur une branche des Google Glass fait défiler les pages par exemple pour se déplacer dans un menu. On peut aussi contrôler le scroll des pages ou cliquer en inclinant la tête.

Les Google Glass offrent de nombreuses possibilités d’utilisation : elles peuvent être pratiques pour des personnes souffrant de handicap, elles peuvent aider des professionnels lors de travaux manuels. Le grand public trouvera également des applications pratiques, par exemple pour trouver facilement son chemin grâce à Google Maps en marchant dans la rue sans tenir son smartphone en face de soi et ne pas savoir où marcher. Elles peuvent également servir à afficher la position de vos amis via Google Latitude (et vous aider à les retrouver), ou bien faire une conférence vidéo grâce à Hangout sur Google +.

Concrètement, pour utiliser ces lunettes, vous n’avez rien à faire, ou bien simplement leur parler !

  • dites « prendre une photo » pour qu’elles prennent immédiatement une photo
  • dans le même ordre d’idées, vous pouvez filmer ce que vous êtes en train de voir
  • ces photos ou vidéos peuvent être partagées avec vos amis / contacts
  • obtenez un guidage GPS de votre itinéraire directement en surimpression de ce que vous voyez (principe de la réalité augmentée)
  • enregistrez un message audio à envoyer
  • demandez une information de type encyclopédique, par exemple l’année de construction du monument qui est devant vous, vous aurez la réponse immédiatement sous les yeux
  • obtenez une traduction instantanée d’une phrase que vous dictez
  • obtenez des informations sans même les demander, comme dans le très bon Google Now (dans la photo de démonstration, on voit une personne qui marche dans un aéroport : ses lunettes lui indiquent quel vol elle doit prendre, lui confirment qu’il est à l’heure et précisent dans combien de temps elle doit embarquer, sans qu’elle ait eu besoin de le demander)

Les photos nous montrent aussi que Google travaille sur une version adaptée à des lunettes existantes ou à des lunettes de soleil.

Les Google Glass disponibles sur des lunettes traditionnelles et même sur des lentilles !

Selon TechRadar, Google teste la possibilité d’intégrer son dispositif sur une monture de lunettes classiques. Babak Parviz, de l’équipe Project Glass et de l’Université de Washington a même réussi à construire une lentille de contact intégrant de l’électronique. Il faudra peut-être attendre un peu plus pour en bénéficier avec caméra intégrée, mais on peut parier que cette technologie sera disponible dans un futur proche.

Les Google Glass ont un design modulaire permettant de les adapter à une monture de lunettes de vue classique – ou presque. Voici le prototype de lunettes portées par Greg Priest-Dorman de l’équipe Glass, spécialiste du wearable computing.

Greg Priest-Dorman

Greg Priest-Dorman teste les lunettes de vues complétées par le module Google Glass

Il est clair qu’en s’ouvrant aux lunettes avec verres correcteurs, et encore plus facilement sans doute aux lunettes de soleil, Google se donne + de chances d’écouler un grand nombre de ses Google Glass…

En attendant cela, sachez que Babak Parviz et son équipe ont réussi la prouesse de développer une lentille de contact capable de mesurer la glycémie et de transmettre les données sans fil vers un appareil pour prévenir le diabétique en cas de problème. Lisez mon dossier sur les lentilles de contact Google pour diabétiques.

Les conséquences : santé, vie privée, etc.

Si le grand public adopte en masse ces lunettes, il risque d’y avoir de nombreuses conséquences.
Sur la santé d’abord, on peut s’interroger car le Wifi et autres antennes et composants électroniques seront très proches du cerveau. Et quel impact également pour l’oeil ? Celui qui regarde l’écran Google Glass mais également l’autre qui ne travaillera pas pareil.
Il va surtout y avoir de nombreux impacts sur la vie privée et la vie en société. Pour une analyse complète de cet aspect, ne manquez pas la lecture de l’article Lunettes Google : d’enfer ou l’enfer ?.

Commercialisation et date de sortie

Au lancement, la commercialisation était prévue pour commencer dans les environs de 2014.

Sergei Brin s’investit énormément dans ce projet (jusqu’à 50% de son temps selon certaines sources).

A l’occasion du Google I/O de juin 2012, Google a fourni quelques infos sur ses lunettes branchées qui vont par exemple nous permettre de voir ou filmer le monde différemment.

Les Google Glass intègreraient toute la panoplie électronique embarquée dans les smartphones récents : un processeur, un mini écran, un accéléromètre, un gyroscope… A l’exception notable du modem cependant. La connectivité d’un téléphone 3G ou 4G pour naviguer sur Internet sera donc requise.

Notez, Sergey Brin avoue que les efforts de développement seraient principalement portés sur le module de la caméra et ses supposées nouvelles perspectives.

Côté ergonomie, les lunettes seront dotées d’un trackball sur une des ses branches, d’une mémoire intégrée pour y stocker photos et vidéos et de la reconnaissance vocale.

Google Glass

Une version Google Glass Explorer Edition a été fournie à tous les développeurs présents à la conférence. Moyennant néanmoins la somme de 1500 dollars.

La version grand public devrait être exposée sur nos étals courant 2013, voir 2014. Son prix devrait avoisiner les 1000 dollars.
Cerise sur le gâteau, aucune publicité ne viendrait perturber la vision de l’utilisateur. Quel luxe :-)

Google Glass Explorer Edition

Le 20/02/2013, Google a réussi un joli coup marketing en proposant à tous (ou presque, vous allez voir) de pouvoir acheter les fameuses lunettes.

Que peut-on faire avec les lunettes Google ?

La deuxième partie liste sous forme d’images quelques unes des actions possibles avec les lunettes. Le principe est qu’on parle à ses lunettes pour leur demander de fournir des informations ou de réaliser quelque chose :

  • dites « prendre une photo » pour qu’elles prennent immédiatement une photo
  • dans le même ordre d’idées, vous pouvez filmer ce que vous êtes en train de voir
  • ces photos ou vidéos peuvent être partagées avec vos amis / contacts
  • obtenez un guidage GPS de votre itinéraire directement en surimpression de ce que vous voyez (principe de la réalité augmentée)
  • enregistrez un message audio à envoyer
  • demandez une information de type encyclopédique, par exemple l’année de construction du monument qui est devant vous, vous aurez la réponse immédiatement sous les yeux
  • obtenez une traduction instantanée d’une phrase que vous dictez
  • obtenez des informations sans même les demander, comme dans le très bon Google Now (dans la photo de démonstration, on voit une personne qui marche dans un aéroport : ses lunettes lui indiquent quel vol elle doit prendre, lui confirment qu’il est à l’heure et précisent dans combien de temps elle doit embarquer, sans qu’elle ait eu besoin de le demander)

Les photos nous montrent aussi que Google travaille sur une version adaptée à des lunettes existantes ou à des lunettes de soleil.

Comment Google réussit à faire travailler les autres gratuitement pour trouver des idées d’applications de ces lunettes

La troisième partie du site indique comment en obtenir : Google réussit une bonne opération marketing « 2.0 » comme on disait autrefois. En effet, pour avoir l’honneur d’acheter leurs lunettes, il faut non seulement débourser 1500$ (et habiter aux USA…) mais aussi faire la pub de ce produit sur Google+ ou Twitter ! En effet, si cela vous intéresse, vous devez poster un message expliquant ce que vous feriez si vous aviez ces lunettes (sans oublier d’utiliser le mot-clé #ifihadglass dans le message).

Concrètement, voici les conditions pour avoir une chance de pouvoir acheter (sic) ces lunettes Google Glass Explorer encore en phase amont :

  • faites un message de 50 mots maximum incluant le hashtag #ifihadglass
  • si vous le souhaitez, ajoutez jusqu’à 5 photos et 1 vidéo (de 15 sec maximum)
  • si vous postez plusieurs messages, seuls les 3 premiers seront pris en compte
  • abonnez-vous à Google Glass Project sur Google+ ou Twitter (sinon vous ne pourrez pas être contacté)
  • vous devez avoir au moins 18 ans et vivre aux Etats-Unis
  • vous avez jusqu’au 27/02/2013 pour envoyer votre message

Si vous avez la chance d’être sélectionné (la réponse sera donnée d’ici fin mars 2013), vous pourrez rejoindre l’équipe à New York, San Francisco ou Los Angeles. Vous n’êtes pas obligé de vous procurer les lunettes Google Glass Explorer Edition mais si vous le souhaitez (on imagine mal le contraire), vous devrez vous acquitter de 1500$ (+ taxes)…

Résultat : quelques minutes après la mise en ligne du mini-site et le relai sur les réseaux sociaux, on a pu voir une explosion du nombre de posts avec #ifihadglass. Bon courage à Google pour tous les lire !

Pour avoir l’honneur d’acheter leurs lunettes, il faut non seulement débourser 1500$ (et habiter aux USA…) mais aussi faire la pub de ce produit sur Google+ ou Twitter ! En effet, si cela vous intéresse, vous devez poster un message expliquant ce que vous feriez si vous aviez ces lunettes (sans oublier d’utiliser le mot-clé #ifihadglass dans le message).

Concrètement, voici les conditions pour avoir une chance de pouvoir acheter (sic) ces lunettes Google Glass Explorer encore en phase amont :

  • faites un message de 50 mots maximum incluant le hashtag #ifihadglass
  • si vous le souhaitez, ajoutez jusqu’à 5 photos et 1 vidéo (de 15 sec maximum)
  • si vous postez plusieurs messages, seuls les 3 premiers seront pris en compte
  • abonnez-vous à Google Glass Project sur Google+ ou Twitter (sinon vous ne pourrez pas être contacté)
  • vous devez avoir au moins 18 ans et vivre aux Etats-Unis
  • vous avez jusqu’au 27/02/2013 pour envoyer votre message

Si vous avez la chance d’être sélectionné (la réponse sera donnée d’ici fin mars 2013), vous pourrez rejoindre l’équipe à New York, San Francisco ou Los Angeles. Vous n’êtes pas obligé de vous procurer les lunettes Google Glass Explorer Edition mais si vous le souhaitez (on imagine mal le contraire), vous devrez vous acquitter de 1500$ (+ taxes)…

Résultat : quelques minutes après la mise en ligne du mini-site et le relai sur les réseaux sociaux, on a pu voir une explosion du nombre de posts avec #ifihadglass. Bon courage à Google pour tous les lire !

Babak Parviz, chef de projet

Voici quelques informations fournies fin décembre 2012 par le chef de projet Babak Parviz (source) :
– Google compte vendre le matériel (hardware)
– Pour l’instant, il n’est pas prévu d’ajouter de publicité dans les lunettes (ouf !)

Concurrents

Parmi les startups ayant développé des lunettes similaires, citons Atheer, First Person Vision, Lumus et Vergence Labs. Quelques entreprises plus anciennes sont sur ce marché, comme Vuzix Corp (le produit s’appelle Vuzix Smart Glasses M100).

Photos des lunettes

Voici quelques exemples de photos…

Lunettes Google Glass

Vue d’ensemble lunettes Google Glass

Zoom sur Google Glass

Détail des Google Glass

Google Glass

Exemple Google Glass (photo fournie par Google)

Isabelle Olsson

Isabelle Olsson, du projet Google Glass

Google Glass sur lunettes de vue

Google Glass intégrées à une paire de lunettes de vue classiques

Google

Diane von Furstenberg a fait défiler ses mannequins avec ces lunettes au cours de la Fashion Week en septembre 2012 (source, photo Frazer Harrison/Getty Images)

Google

La vie difficile de Sergei Brin pour faire la promo des lunettes Google (Fashion Week de septembre 2012)

Google

Encore Sergei Brin qui semble ravi de la pub pour ses lunettes Google (Fashion Week de septembre 2012)

Google Glass : logo 2013

Le logo Google Glass dévoilé en février 2013

Google Glass

Vue des montures

Google Glass

Les branches des lunettes sont flexibles

Lunettes de soleil Google Glass

Elles existent aussi en lunettes de soleil

5 couleurs pour Google Glass

Les lunettes Google sont disponibles en 5 couleurs : charcoal (charbon), tangerine (mandarine), shale (schiste), cotton (coton), sky (bleu ciel)

La caméra des lunettes Google

Vue de la caméra / appareil photo des lunettes Google

Guidage GPS lunettes Google

Guidage GPS intégré aux lunettes Google

Présentations vidéo et parodies

Démonstrations

Voici le 1er clip officiel sorti (04/04/2012) :

La démonstration faite par l’équipe de Sergei Brin pendant la conférence Google I/O de juin 2012 (sortie en chute libre / parachute filmée par les lunettes Google) :

Cette vidéo montre que ces lunettes peuvent aussi servir tout simplement à filmer et prendre des photos sans que les gens s’en aperçoivent : ici avec un bébé ! Oui, on peut trouver que ces parents sont accros… Il s’agit de Mme Laetitia Gayno, femme d’un Googler habitant à Paris.

Parodies des lunettes Google

Remarque : si vous préférez les voir à la suite dans YouTube, consultez ma playlist des meilleures parodies des lunettes Google Glass

Google Glass : parodies

Une des parodies imagine une version des lunettes sous Windows

Vidéo de Guillaume Ruchon (français !), avril 2012 :

Une autre parodie où la réalité est augmentée avec des belles pubs AdWords : on parle de Admented Reality

Une parodie qui imagine les techniques de drague rendues possibles avec ces lunettes :

Une parodie sur les accidents qui pourraient arriver à ceux qui portent cette monture spéciale :

Une parodie qui imagine ce que donneraient des Google Glass qui fonctionnent sous Windows :

Source de l’image d’illustration : Dan Forbes pour Time

Donnez votre avis sur Google Glass

Note : 2.9 (11 votes)
Cliquez pour voter !

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.

44 commentaires

Filippo

C’est un outil fort utile aux scientifiques qui étudient le réchauffement climatique sur la plaque Européenne, outre qu’aux skieurs.

Un suivi constant superposé peut arriver à tracer des courbes d’enneigement qui vont générer un rapport thermique des hauteurs et feront comprendre au fur et à mesure où se situe le zéro thermique, cause qui selon sa hauteur déclenche le phénomène et la condition atmosphérique de réchauffement.
Il y a deux ans, le zéro thermique se trouvait à 2600 mètres dans les Alpes (mauvais signe).

Lou

Ces lunettes ont l’air vraiment sympa! je trouve le concept vraiment interressant.. mais estce que ça va rellement marcher ??

khou

Bonjour,
Personnellement et ce n’est que mon point de « vue », je pense que c’est une grande invention très pratique dans la vie quotidienne (encore et toujours chez Google) et qu’elle deviendra indispensable. On ne peut pas s’opposer au progrès, puisque la majeure partie du monde le suit.

Sandrine Khou

Vincent

A voir sur le terrain cependant nous (ACTION LIVE PARTNER) allons supporté a 200% le projet…. en proposant des visites et action visibles en direct live sur internet !

merci Google !

Akihabara

Perso j’ai super hate d’essayer ça.
Le prix annoncé est un peu élevé cependant, espérons que ça baisse.

fred

La vidéo est très bien faite mais le plus impressionnant c’est ce que font les gens sur pas les usages ou alors c’est mon oeil qui me trompe.

attendons de voir quel sont les réels usages, ça reste pour l’instant un gadget selon moi.

plaisirs

Ces lunettes risquent de faire les beaux jours du voyeurisme. En effet des pervers vont pouvoir les utilisées pour dérober des photos avec ou sans le consentement de ces dames. Serait-ce la nouvelle arme ultime du marché p0rnographique. Pas sûr que Google aime que son gadget sert à ça…

Islem

Incroyable, extraordinaire, fabuleux, fantastique, merveilleux, phénoménal, stupéfiant… ces lunettes vont être le début d’une nouvelle technologique et le début d’une nouvelle bataille high tech (un peu comme les smartphones…)

Nicolas Dugnas

Bien envie d’essayer mais à ce niveau de prix ça attendra… C’est très certainement l’arrivée d’une nouvelle forme de navigation, comme l’avaient été les smartphones. Aussi j’attends de voir les critiques sur l’impact social.

Fabien BRANCHUT

Si les lunettes permettent également de téléphoner (donc sans avoir les mains prises), ça va faire mal à Apple…

Diaz

J’adore l’aspect de ces lunettes, j’attend de voir des tests avant de savoir si elles sont vraiment intéressantes ou non. C’est vrai que la fonction téléphone serait vraiment un gros plus.

arjuna

Mais quand la pieuvre (Google) s’arrêtera-t-elle ? Un tel concept peut faire rêver les fans de Star Trek, mais qu’en est-il en réalité ? Google est une société qui collecte des informations et qui travaille main dans la main avec la NSA. Ce projet est certainement un moyen d’en savoir encore plus sur nos habitudes et empiéter sur le peu de vie privée qu’il nous reste.

Je me demande aussi d’un point de vue médical, quel seront les effets à long terme ou même à court terme sur notre cerveau, au vu des échanges de données effectués par Wi-fi et par GSM.

Hugo

Dans quelques années on portera tous des lunettes, voilà ce que ça veut dire ;) Bon faut reconnaitre que la vidéo promo est vraiment sympa, mais la technologie suivra-t-elle vraiment sans bugs et incidents trop fréquents?

gripous

J’adore le concept et je serai même tenter pour les acheter dès qu’elles vont sortir. Par contre un truc m’inquiété. Les lunettes communiquent avec le web, donc il y a une connexion 3g (4g, …) et donc un antenne. Perso avoir un recepteur 3G à 2 cm de mon cerveau tout la journée ne m’enchante pas… surtout quand on voit les études sur les effets négatifs qu’ont les téléphones sur notre santé.

arjuna

En dehors du fait que google empiétera allègrement sur notre vie privée, je me demande comment vont-ils faire pour sécuriser les données, sachant que leur lunette repose en partie sur les Hotspots Wi-fi publics pour communiquer, et qu’il faut moins de cinq minutes à un simple pirate informatique pour les crackers et pénétrer sur les ordinateurs qui y sont connectés.
Ça risque d’être franchement amusant lorsqu’on sait qu’un hacker peut aussi activer le microphone et la webcam d’un ordinateur portable sans que l’on en soit averti.

piero

Mouai tout ca c’est très beau, très impressionnant c’est du google! La science et le web avance c’est très bien, pour des utilisations spécifique uniquement : sport, rando, evenement marketing, ect.. oui les lunettes sont surement un outil à forte valeur.. d’ici à l’utiliser 8h par jour dans son quotidien c’est une autre histoire.

Dommage c’est lunettes sont moches, cet ex-croissance sur le coin de l’oeil doit être désagréable à force et peu discret.. à quand des lunette google en lentille ? ça c’est de l’innovation !

8 heures par jour oui on y viendra.. le jour où la 4G et le Wifi sont reconnu innofensifs.. c’est loin d’être le cas, et le jour où : LA CONCCURENCE en OPEN-SOURCE fourniront (comme MOZILLA l’a fait) du libre bordel !!

Alexvb6

« On ne peut pas s’opposer au progrès, puisque la majeure partie du monde le suit » –> la technologie qui virtualise et assiste toujours plus l’humain coupe justement l’humain de sa capacité première : « S’adapter » seul !
A se faire trop assister, on devient « rien », on se déhumanise. Les armées de « suiveurs » qui reprennent en choeur l’argument du « c’est possible, c’est nouveau, donc on ne peut pas s’y opposer » ont déjà perdu leur âme et leur capacité de création, à savoir : La transgression ! (l’essence même de l’être humain).
Vous pouvez être sur que des capteurs suivront le mouvement de vos rétines devant les vidéos publicitaires diffusées sur les Google Glasses, pour proposer encore plus d’options de ciblage des publicités AdWords… Et seront exploitées en interne par des armées de marketeurs avides de ce qui jadis était un MOYEN, et est désormais devenu leur BUT, leur RELIGION : L’argent.
Je suis horrifié !
Alex, Webmaster, SEO, compositeur, et humain.
Vous pouvez être sur que les publicités pour ces Google Glass n’apparaitront jamais sur les emplacement AdSense que je gère, car je ferai tout pour !
Il manque dans notre monde actuel quelques mots simples, et vitaux : valeurs, éthique, morale, estime de soi, respect de l’autre, et co-opération.

Vincent

Bonjour,

Alex, Webmaster, SEO… sans internet et le progres tu ne serais que compositeur et humain, alors ce dialogue je dirais que nous aurions aussi pu l avoir a l invention de la TV, l apparition du téléphone mobile… jusqu ou cela ira?… aucune idée et préfererais que ce soit régulariser avec des controles externes.

je suis tout a fait d accord avec toi, les pubs, le libre choix, le controle de notre vie privée… pour ma part l homme doit trouver une maniere intelligente d’utiliser les moyens mis en oeuvre.

Ne croyez vous pas qu il soit possible de créer des emplois grace aux Google Glass ?

Salutations,

Vincent

arjuna

@Vincent
Je pense qu’il faut faire une différence entre l’utilisation de la télévision, du téléphone portable et les lunettes Google.
Il est difficile pour une personne extérieure d’en savoir long sur toi si tu utilises les deux premières inventions, contrairement aux lunettes, qui elles, permettront de TOUT savoir jusqu’au moindre détail, et c’est là le DANGER.

Les liens qui unissent la NSA et Google sont tellement secrets que La NSA s’est toujours refusée a en dévoiler le moindre détail, même devant la justice.
Il faut savoir que la NSA est le plus gros centre d’espionnage au monde et elle se vend au plus offrant. Elle a entre autres effectué de l’espionnage industriel pour des entreprises américaines, et fait perdre de très grosse part de marché aux entreprises européennes et notamment Françaises.
Les lunettes de Google sont du pain béni pour la NSA, si cela se vend bien, ils auront des yeux absolument PARTOUT.

Oui, cela créera certainement quelques emplois supplémentaires, mais en Chine, car la main-d’œuvre est bien moins chère qu’en Europe ou aux USA.

Vincent

@Arjuna

Bonjour et merci pour le débat d’idées,

Je suis désolé mais ils ont deja les moyens de tout savoir avec les mobiles de nos jours… tout le monde est sur internet et donne sa localisation, photos et infos avec ou contre son gré !.. et resultat : personne n en a rien a faire… comme toujours.

Faire un dossier sur la NSA et Google, oui pourquoi pas, mais bon Facebook et les illuminatis sont pas mal non plus et a ce petit jeu d infos personnels je ne sais pas qui gagne.

En attendant le super wifi, la puce RFID et autres progres j ai décidé d investire sur les Googles glass. pourquoi ?
Parce que j y ai trouvé un intéret professionnel… et je ne les ai pas attendus pour commencer. Création d emplois, pour le cout, ne rime pas avec fabrication a la chaine, je propose d’utiliser les outils de visio conférences mobiles comme nouvel outil de vente. Je propose des visites personalisées d appartements, de salons professionnels, d’antiquaires, des participations a des moments sportifs, des concerts mais aussi de l aide a la personne et du tourisme… le tout visible en direct live sur internet.

J aimerais biensure que ce soit controlé et avoir un recourt si je me fais filmer a mon insu. Les autres utilisateurs si ils veulent tout dire a Google ou autres ils font comme ils veulent.

Salutations,

Vincent

pcfj

plus rien dans les mains, info direct et discret, facilité espère avoir plein de soft qui tourne sur les lunettes, montage sur des beau verres fumés, je suis à la retraite
vie au philippine j’ai tout le temps pour essayer, et dès que ça sort je les achète, ça c’est sûr , merci Google pour cette invention

arjuna

@Vincent
Je comprends parfaitement ton point de vue, et ton projet me paraît vraiment intéressant, même si je pense que tu pourrais déjà le réaliser sans l’aide des Google Glass.
Si c’était une autre société que Google qui lançait ça sur le marché , je dirais pourquoi pas. Mais là, je reste extrêmement méfiant.

L’EPIC (Centre d’information sur les données privées électroniques) à lancer une action en justice (en 2012) contre la NSA pour en savoir plus sur les liens qui les reliaient à Google, car ils avaient peur de la divulgation d’infos perso des internautes. La justice américaine a tranché, Google et la NSA ne sont absolument pas obligés de divulguer la moindre info concernant leurs relations, et on ne me fera pas croire que c’est uniquement pour protéger les data centers de Google des attaques des Chinois (gros prétexte). Ce qui veut dire qu’ils peuvent utiliser toutes les données persos sans rendre de compte a personne, et là c’est grave.

Oui, la NSA peut déjà avoir des informations via ton téléphone mobile et lorsque tu te connectes sur internet, mais ça reste encore flou pour eux (il n’y a pas le visuel), ils ne savent pas si tu es avec telle ou telle personne, ou connaître d’autres informations plus précises… Avec les lunettes ça change tout, il n’y a plus de limite à l’intrusion, et ça se passera en temps réel.

Ça ne posera aucun problème a la NSA pour activer le microphone et la webcam de tes lunettes silencieusement (se qu’un simple hacker peut déjà faire avec un laptop), se qui veut dire que dans un futur proche chaque citoyen possédant cet objet, se transformera a son insu en caméra de surveillance avec 0% de vie privée.

Vincent

@arjuna

tu as totalement raison et suis d accord meme si je pense que cela serait difficil de controler toutes les visus de tous les utilisateurs… du ciblage il y en aura et c est la que le bas blesse… nous verrons dans tous les cas la question tournee a l envers : les Google glass pour vous prevenir des méchants ! la peur et la sécurité ont toujours bien vendus.

bref j y trouve utilisation au niveau professionnel, il existe en effet d autres solutions que nous proposons pour faire de la vidéo en direct… sont ils aussi sous surveillance? peut etre, ca passe par internet.

Bonne soirée,

Mun-Su

juste une question ceux qui portent des lunettes ils font comment ?

Olivier Duffez

@Mun-Su : Google indique que le système pourra s’adapter à des lunettes de vue ou des lunettes de soleil

LineSoft

J’adoooore !!! Depuis longtemps je me demaindais comment interconnecter mes yeux, mon cerveau et ma mémoire… Qui ne s’est pas trouvé dans la situation de vouloir instantanément prendre une photo avec son oeil de ce que l’on voit ou bien d’enregistrer une idée là au milieu de rien et surtout … s’en souvenir … Quand vous avez 36 idées à la minutes !!
Je trouve cela génial et je vais suivre cela de près … Un vrai gadget utile ! Bravo Google

GEOJEO

Cela ouvre de nombreuses perspectives pour l’avenir à savoir: pouvoir filmer à tous moments les instants de la vie.Elles permettront de sauver des vies humaines car ces vidéos pourront être transmises instantanémentt aux services responsables.Gain de temps et plein d’autres choses.

Matthieu

Ahah elles sont toutes excellentes ces parodies !
Grosse crise de rire sur la drague avec les Google Glass ! Au final elles font quand même réfléchir sur les possibilités et les dangers de l’outil :).

Marie

Vous ne comprenez pas le fait que c’est un modèle de bêta aux développeurs de l’appareil à l’heure actuelle ? Google a mis ce produit qui n’est pas un projet facile. Ces premiers modèles avec leur prix élevé.. je trouve ça logique, parce qu’elles sont toutes neuves et doivent récupérer de l’argent à Google pour certains de leur apport initial monétairement. Plus tard lorsque itérations officielles commencent à être libéré, Google sans doute commencera à baisser le prix, tout comme le même processus se produit dans tous les autres produits. Une autre chose à garder à l’esprit lorsque vous dites personne ne va l’acheter. peut-être que quand les itérations avec les radios cellulaires commencent à sortir, ils viendront moins chers avec des contrats ainsi.

Pedzoule

J’ai hate de voir ce qu’elles vont donner ^^
Je pense que les débuts vont être difficiles pour beaucoup de monde en tous cas (bien que cela risque de vite se développer).

Mathieu

Elles sont marrantes ces vidéos parodiques ; ma préféré est celle GGlasses vs Siri, je l’ai postée dans un billet où je soulève pas mal de questions autour de ces lunettes : http://blog.dujardin.me/technologie/google-glasses/
(pour info et débat :D).

comments

Les lunettes Google sont loin d’être opérationnelles.
Mais le but n’est pas la. Il s’agit surtout de préparer la prochaine génération des mobiles : celle des interfaces comportementaux en Anglais : « wearable human factor computing system ».
Les enjeux sont absolument gigantesques et la bataille ne fait que commencer.
Ces dispositifs reposent sur la mesure et l’interprétation de notre comportement.
Sauf que l’on se heurte à un paradoxe que Google et les autres n’ont pas résolu: pour obtenir des mesures aussi précises que possible il est nécessaire de disposer d’interfaces d’acquisition et de restitution qui interfèrent avec le champ de perception et qui dégradent la perception.
Plus on veut disposer de mesures comportementales précises et utilisables et plus on doit disposer de capteurs qui interfèrent avec les champs de perception (visuel, auditif) et plus on interfère avec les champs de perception, moins la mesure est précise.
Bref, pour établir un profil il faut interférer mais en interférant on dégrade le profil.
Les lunettes en l’état sont inutilisables malgré tout le buzz que G
Et pourtant il y a une solution, elle est parfaitement opérationnelle.
Elle réalise les fonctions que Google (comme les autres) espère, peut-être, pouvoir mettre en service d’ici 3 ou 4 ans.
Et comme il s’agit d’un véritable « interface comportemental », tout le monde peut l’utiliser. Sans exceptions, handicapés ou pas, dedans comme dehors.
Et elle est française.
Pour l’instant
https://www.box.net/shared/rd8dpbyq2t

Kler

Personnellement, je trouve la prouesse technique très impressionnante mais je suis contre ces lunettes. Ces lunettes contribueront à rendre les gens de moins en moins curieux, de plus en plus apathiques face aux situations et aux questionnements, incapables de s’interroger, de se réjouir de toutes ces petites choses inattendues du quotidien, de ses surprises, de nos découvertes au détour d’une route qu’on ne connait pas, etc.

Il suffit de regarder le clip officiel pour s’en rendre compte. L’individu ne se questionne plus, la réponse s’affiche devant lui, il devient un simple « produit » auto-guidé avec l’impression d’interagir sur son environnement. Les utilisateurs ne créent plus aucune situation, ils avancent sur un chemin pré-établi avec l’illusion qu’ils le choisissent.

GUITS

Cela m’évitera d’oublier ou de perdre mes cartes bleues (37 au compteur), clés, dossiers etc.
Ainsi que mes pertes de mémoire instantanée, seuls hics : grosse mémoire nécessaire, et design à revoir. J’aurais l’air d’un con face à mes clients

Norman

Faut-il optimiser ou adapter un site Web pour qu’il soit mieux visible avec Google Glass? Si oui, comment le faire? Certains sites Web ont déjà annoncé l’optimisation, voir http://grandquebec.com comme exemple (au centre de la barre supérieure). Mais qu’est-ce qu’il faut faire dans ce cas?

Mathias

Ce qui me pose un problème avec ces lunettes c’est la gêne qu’elles vont occasionner pour l’entourage de la personne qui la porte. Je m’explique :
Dans la rue une personne portant cette paire peu potentiellement être entrain de filmer ou de faire des photos. Et rien que ca, ca va provoquer de mauvaises réactions pour certaines personnes se sentant peut être épiées.
De plus il y a malgré tout de nombreux endroits où il est interdit de filmer ou de prendre des photos : banques, aéroports, commissariats, musées, bureaux d’étude, usines … où l’on verra l’interdiction du port de ces lunettes.
Si en plus elles venaient à adopter des modèles moins singuliers, c’est à dire plus passe partout en terme de design, il se peut qu’une certaine psychose pourra s’installer envers les gens qui portent des lunettes au quotidien.

netman

et bien pour un accros de la technologie que je suis c’est une excellente innovation et aussi a utiliser avec modération

BIDOU

Je pars pour un séjour de 13 mois sur la base Dumont d’Urville. Je vous propose de les tester dans des conditions difficiles. Cela vous intéresse t’il ?

hourra

Le concept initial préconisait que la caméra soit située entre les yeux, à hauteur de la racine du nez ; le concept élaboré envisageait de se substituer à la correction dioptrique des verres optiques correcteurs pour les personnes souffrants d’altération d’acuité visuelle, même minimale ; le concept de base envisageait aussi un outil de zoom manuel/automatique pour améliorer la vision de son utilisateur. Le prix final, à court terme, ne devrait pas dépasser les coûts d’acquisition d’un téléphone portable actuel. Que le projet en cours de réalisation vous soit bénéfique !!!

sornico

Le concept est impressionnant. Mais il est possible d’imaginer un monde ou la vidéo est partout et ou chaque personne film sa vie 24/24. C’est effrayant et je conseille à tous de regarder la série black mirror et plus particulièrement l’épisode 3 : « The Entire History Of You »

C’est pas très loin de cette idée de « vidéo-photo-mémoire » mais en plus évolué.

animostab

Imaginez les titres de journaux rubrique faits divers, ou quand la fiction s’imbrique dans la réâlité :
« il ecrase une fillette sur un passge protégé car il lisait ses spam, il se défend en indiquant que le GPS ne lui avait pas indiqué qu’il y avait un passge pour piéton »
« un piéton est emmené aux urgence car regardant une vidéo youtube il n’avait pas vu le lampadaire et se l’est mangé méchamment »
« mr Martin s’est fait agréssé par un passant qui avait cru se faire traiter de co…ard alors que Mr martin était en train de tchater avec son meilleur ennemi »
« Pendant Halloween, il a tué 39 personnes alors qu’il était en train de jouer à world of warcraft, il a confondu les passants déguisé avec les ennemis de son jeu favori »
« il se jette du 20 ème étage alors qu’il coyait être sur le london bridge »

GGF

Je trouve l’initiative de Google très intéressante. Google ne vas pas amélioré un produit mais en crée un ce qui est de l’innovation a l’état pur qui est une très bonne chose. Beaucoup de chose se disent en se moment sur les Google Glass et je vous invite a visiter ce site spécialisé dans l’actualité des Google Glass. http://googleglass-france.blogspot.fr/

GGF

MacAppleGeek

J’ai vraiment hâte qu’elle sorte
Moi qui est un Geek des nouvelles technologies je trouve ça révolutionnaire de la part de Google
Pour les sceptiques ou parano
Pour l’instant il y aura pas de jeux c’est juste comme une gallium gear ou une montre connecté sauf qu’elle se porte sur le nez et pas le bras c’est juste un gadget connecté
CALME LES PaRANOS !!!

momo

Je pense que ces lunettes fonctionnent avec une connexion wifi, sinon c’est compliqué d’avoir un abonnement internet et surtout oú mettre la carte sim. Car aux USA il y a des villes couvertes par le wifi, donc c facile de se balader avec, mais pas en europe!