Portrait Olivier Duffez

Olivier Duffez

Créateur de WebRankInfo,
consultant en référencement

Google rachète BufferBox (points de retrait sécurisés de colis achetés en ligne)

Google continue ses investissements et diversifications dans le secteur du commerce en ligne avec l’acquisition de la startup canadienne BufferBox spécialisée dans les points de retrait sécurisés de colis achetés en ligne.

Bufferbox logoLa livraison (et la réception du colis) fait partie des freins à la vente en ligne. C’est dans cet esprit que le canadien BufferBox a mis en place des dépôts constitués de coffres sécurisés où l’acheteur peut venir chercher ses achats effectués en ligne. Un simple code envoyé par SMS indique en effet à l’internaute où aller chercher ses colis et comment déverrouiller le coffre. BufferBox n’est pas une offre de boite postale (PO Box), avec les inconvénients parfois rattachés (certains sites n’expédient pas vers des boites postales).

Dépot Bufferbox

Exemple de casier Bufferbox (image techcrunch.com)

Google vient concurrencer Amazon qui dispose avec Lockers d’un service équivalent, tout comme eBay, ShopRunner et Shutl. Cette offre pourrait être couplée avec le service de paiement virtuel par smartphone (Google Wallet). A rapprocher également des acquisitions de DailyDeal et plus récemment Incentive Targeting pour renforcer Google Offers.

Le montant de la transaction n’a pas été révélé ; le site TechCrunch avance la somme de 17 millions de dollars. Le rachat de BufferBox porte à 112 le nombre d’acquisitions Google référencées dans ma liste !

Démo en vidéo par le créateur de BufferBox :

http://www.youtube.com/watch?v=-Kfo4Q7uw7o

Présentation vidéo officielle :

http://www.youtube.com/watch?v=haNB46eaUoU

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez pour voter !

12 commentaires

Seb

Google rachète à tout va ! Où vont-ils s’arrêter ? Google ne met pas ses oeufs dans le même panier. En diversifiant leurs investissements, il s’assure un futur doré ou pas. ^^

Répondre
Rémi LMC

C’est un super concept, j’en avais jamais entendu parler ! Après que le marché est mature il faudra proposer ça sur les sites ecommerce et le marché se joue maintenant, Google est comme toujours un visionnaire…

Répondre
Isabelle Déco en ligne

Super ce concept, dommage que Google le rachète avant même que sa se développe en France. Mais bon Google rachète tout..

Répondre
Seb

Le service cityssimo est un peu similaire sauf que ça ne se limite pas à un petit box et qu’il n’y en a pas de partout.

Répondre
Arrêt tabac Quimper@thérapie en Finistère

Très étonnant en effet, et cela va avoir tendance à ce répandre ailleurs. Mais ou est l’avantage quand on habite un patelin de devoir finalement faire 20km jusqu’à la boite BufferBox? Pour ma part j’apprécie l’achat en ligne justement car je n’ai pas à me déplacer!

Répondre
hérapie en Finistère

Par contre le payement par smartphone, je ne sais pas si ça va prendre, les gens vont peut être ce méfier d’un éventuel virus qui s’installerait dans ces petites machines!

Répondre
Carole

Ce concept est très intelligent, je ne sais pas vous mais il m’est arrivé plusieurs fois de louper le livreur et de devoir aller chercher mon colis à une centrale… Très pratique comme service, ça ne m’étonne pas que Google le rachète!

Répondre
Pierre-Antoine

Très belle acquisition encore une fois de la part de Google. Il rachète vraiment tous!

Supplanter les points relais traditionnaux (commerces) en installant des box plus proches de l’ensemble de la population et dans les points de passage (métro), très bonne idée!

Je ne pense pas qu’un service de ce type existe pour le moment en France.

Répondre
Caro

C’est vrai que google est en train de devenir enorme, par contre pour une fois si ca peut concurrencer le monopole de La Poste (les frais de port les plus chers d’Europe) ça sera pas un mal…

Répondre
E-BOX-MEMORIES

Les européens ont dix ans d’avance sur les américains, principalement les allemands avec le déploiement par DHL de 2500 automates de distribution de colis (programme Packstation).

En France, E-BOX a lancé commercialement en 2004 le premier point colis automatique à Paris, suivi deux ans plus tard par Cityssimo de la division colis de La Poste. Trop tôt sans doute !

Suivre l’aventure E-BOX sur la page Facebook E-BOX MEMORIES, itinéraire d’une start-up innovante

Répondre

Laisser un commentaire

Remarques :

  • Si vous souhaitez poser une question ou détailler un problème technique, il ne faut pas utiliser le formulaire ci-dessous qui est réservé aux avis. Posez votre question directement dans le forum Gmail de WebRankInfo. L'inscription est gratuite et immédiate.

  • En postant un avis, vous acceptez les CGU du site WebRankInfo. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il pourra être refusé. Si vous indiquez votre adresse email, vous serez informé dès que votre avis aura été validé (ou refusé...) ; votre adresse ne sera pas utilisée pour vous envoyer des mailings et ne sera pas revendue ou cédée à des tiers.